cours de dessin

Alfons Mucha à l’honneur

Cette année, j’ai choisi de faire découvrir l’artiste Alfons Mucha aux élèves du cours ado, et le maître de l’Art nouveau est un sacré défi à relever!!

Les dessins de l’affichiste n’ont pas laissé les jeunes artistes indifférents, pour la plupart séduits par la beauté des Muchettes (ou Muchacha) et de leurs arabesques, mais terrifiés par la complexité et le nombre important de détails.

L’exercice de taille a permis d’aborder plusieurs techniques :

Les élèves ont commencé par le montage très géométrique des structures de la plupart des affiches. Une étape importante qui fait appel à l’esprit mathématique de chacun. Le cerveau gauche en ébullition, ils ont travaillé les proportions (coefficient multiplicateur à l’appui), la symétrie, la géométrie, les cercles entre autres, qu’il a fallu tracer sans compas hormis celui de l’œil!

 

Une fois la structure et les repères posés, les femmes n’avaient plus qu’à prendre vie via le croquis qu’ils maîtrisent à présent quasiment tous.

Au vu de la complexité des dessins, j’ai opté pour une mise en couleurs assez accessible et rapide : le crayon aquarellable.

 

Je dois dire que je suis assez mitigée sur ce projet. Je trouve le rendu superbe, et selon moi, mes élèves ont relevé le défi haut la main. Toutefois, si certains ont adoré travailler sur cet artiste, d’autres n’ont pas du tout aimé et ont trouvé cela trop difficile. C’est souvent le cas lorsqu’on aborde un peu d’Histoire de l’art, on ne peut pas faire l’unanimité…

Quoi qu’il en soit, volutes, arabesques, nature, saisons et drapés, les codes de l’art nouveau n’ont désormais plus de secret pour les dessinateurs du cours ado.

Découvrez aussi leurs autoportraits à la manière de Van Gogh

cours de dessin

A la découverte de Frida Kahlo

Cette année, zoom sur le Mexique avec les jeunes élèves dessinateurs.

Après avoir dessiné les calaveras de Dia de los muertos, l’Halloween mexicain, un peu d’histoire de l’Art avec la célèbre artiste mexicaine Frida Kahlo.

Découvrez les calaveras des enfants

Les enfants ont écouté l’histoire de la vie de l’artiste avec beaucoup d’attention, avant de dessiné son portrait. Pour une Frida parfaite, on n’oublie pas le fameux mono sourcil, les couleurs vives et les fleurs découpées dans de jolis papiers à motifs.

Ils ont surtout appris que dessiner ne sert pas qu’à faire du « joli », que comme Frida, on peut dessiner pour raconter son histoire qu’elle soit heureuse ou triste, et que le dessin peut aider à aller mieux. Ils ont aussi compris qui était ce personnage fantasque qui fait une apparition dans le dessin animé « Coco ».

Leurs dessins sont superbes, colorés, fleuris, dignes de Frida!

Témoignages d'élèves

Aujourd’hui sur le canapé jaune : Lara

Lara a 15 ans et prend des cours de Dessin depuis 2 ans. Son dessin favori est son portrait d’une petite fille africaine réalisé à la peinture acrylique sur page de livre à la manière de Stéphanie Ledoux.

Lara, pourquoi as tu choisi ce dessin?

J’ai choisi la petite fille africaine parce que c’était pour moi le plus difficile à faire.

Qu’as tu appris techniquement? En quoi as tu progressé?

J’ai appris à me servir de la peinture et surtout à faire des dégradés.

Qu’est ce que ce projet t’a apporté sur le plan personnel?

Je suis fière de moi car je ne pensais pas être capable d’arriver à ce résultat.

cours de dessin

Les ados se prêtent à l’autoportrait

Au premier trimestre, l’autoportrait était au centre des cours de dessin. Les élèves des cours enfant et ado se sont prêtés à cet exercice loin d’être simple, à l’aide d’un miroir.

Chez les ados, certaines élèves déjà présentes en 2014 s’était essayées à l’autoportrait. C’était donc l’occasion pour elles de faire le bilan de leur progression.

Première étape chez les ados : Dessin au crayon, reproduire son reflet à l’aide d’un miroir. Grâce à cet exercice, les élèves ont appris les règles de proportions d’un visage, et à dessiner d’après un vrai modèle en 3D et non d’après photo. Ils ont ensuite créé du volume et du contraste dans leur dessin grâce à la technique des hachures, à l’aide de crayons de papier plus ou moins gras.

 

Deuxième étape : Deuxième version de l’autoportrait, à la manière de Van Gogh cette fois-ci. En s’aidant d’une table lumineuse (artisanale!!) les jeunes artistes ont décalqué leurs dessins sur toile avant de passer à la peinture acrylique. L’objectif de ce cours était de peindre à la manière de Van Gogh et donc avec une palette de couleurs restreinte. Ils ont aussi appris que peindre est aussi l’occasion d’être fantaisiste et de créer des ombres vertes ou bleues dans un visage. Pour le fond, Chacun a réalisé sa propre interprétation de Van Gogh, ce qui donne des dessins très variés. Une belle performance pour les jeunes artistes.

Découvrez aussi les autoportraits des enfants

cours de dessin, Témoignages d'élèves

Aujourd’hui sur le canapé jaune : Pierre

Pierre a 13 ans et prend des cours de dessin depuis 2 ans, D’abord en cours enfants puis en cours ado. Il a choisi de présenter son portrait tout en collages de magazines à la manière de Derek Gores.

témoignage d'élève des ateliers créatifs de villers cotterets

Pierre, pourquoi as tu choisi ce dessin?

J’en suis fier parce que j’ai mis beaucoup de temps à le faire et je suis content du résultat final.

Qu’as tu appris techniquement? En quoi as tu progressé?

J’ai appris les ombres d’un visage en collage.

Qu’est ce que ce projet t’a apporté sur le plan personnel?

Ça m’a appris à rester calme, à ne pas m’énerver, à rester patient quand je ne trouvais pas les bons papiers.

cours de dessin

Collages et portraits

Nouveauté en cours ado! Pour la première fois, nous avons travaillé le collage. Le projet : réaliser un portrait à la manière de Derek Gores, c’est à dire intégralement composé de découpages de magazines.

portraits à la manière de l'artiste Derek Gores. Dessin, découpages et collages de magazines, avec les élèves du cours ado de l'atelier croqu'art de villers-cotterêtsportraits à la manière de l'artiste Derek Gores. Dessin, découpages et collages de magazines, avec les élèves du cours ado de l'atelier croqu'art de villers-cotterêts

A travers ce projet, les élèves ont travaillé sur le dessin et les proportions du visage. Ils ont ensuite cherché, et découpé des bouts de magazine en fonction des couleurs de leur modèle, successivement collés à la manière d’une palette de peinture, en essayant de respecter les volumes, les ombres et les lumières de leur sujet. l’agencement du fond a laissé libre cours à leur imagination et leur créativité. Les jeunes artistes se sont ainsi amusés à dissimuler des éléments originaux dans leur création.portraits à la manière de l'artiste Derek Gores. Dessin, découpages et collages de magazines, avec les élèves du cours ado de l'atelier croqu'art de villers-cotterêts

 

Un projet longue durée sur lequel les jeunes artistes ont travaillé pendant presque un trimestre entier.

Le résultat est époustouflant quand on sait qu’il ne s’agit que de découpage. Observez, cherchez, zoomez! Quand on y regarde de plus près, on y découvre toujours quelque chose de nouveau!

Ce n’est pas la première fois que les élèves du cours ado travaillent le portrait. Découvrez leurs portraits d’Afrique.

cours de dessin

La rencontre choc entre Picasso et les minions!

Chez les enfants (de 7 à 12 ans), le dernier sujet a fait sensation! Quoi de plus rigolo que de mélanger du Picasso avec les minions! Au programme, découverte du travail de Picasso et du cubisme, puis création ludique et individuelle d’un Pica-Minion à la peinture acrylique sur une vraie toile d’artiste!

Les résultats sont  variés, et colorés! Chaque petit artiste a su mettre de sa personnalité dans son personnage, tout en mariant avec harmonie les caractéristiques de Picasso et des Minions.

cours de dessin

Des affiches à l’encre, et du fil à retordre.

Il y a quelques temps, en vue de  l’exposition Montmartre à Villers-Cotterêts qui se déroule chaque année en septembre, dans une ambiance Montmartroise des années 1900, j’avais décidé de faire travailler mes élèves du cours ado (toutes des filles!) sur les vieilles affiches et publicités parisiennes de cette époque, et principalement les magnifiques affiches d’Alfons Mucha.

Voici donc un petit bilan du projet ado sur les affiches des années 1900, qui aura duré quelques mois. 6 mois pour certaines élèves, Pfiou 6 mois c’est long!!! Le jeu en valait la chandelle, mais pourquoi a-t-il duré si longtemps? Je vous explique tout…

forum-associations-1-atelier-croquart

 

Tout d’abord, qui dit affiche, dit grand format! Nous avons donc travaillé sur du format raisin,qui génère inévitablement un plus grand dessin, et plus de surface à couvrir quand vient la couleur.

Si les œuvres d’Alfons Mucha sont si belles c’est parce qu’elles sont riches de détails. Bien que nous ayons, pour certaines, décidé de les simplifier un peu, tous ces détails nécessitent patience et minutie.

Enfin, les encres de couleur que nous avons utilisées réservent parfois quelques mauvaises surprises irréversibles. De l’encre séchée, un bouchon bloqué, un tube qui refuse de s’ouvrir, et là c’est l’accident! Une tâche qui vient saboter le travail de plusieurs semaines (impossible à camoufler) et il faut tout recommencer… (sans s’énerver!)

affiche affiche afficheaffiche

Un projet éprouvant, pour lequel les élèves sont passées par toutes les sensations : excitation, patience, plaisir, impatience, colère, lassitude, soulagement et pour finir, le plus important une vraie satisfaction, une réelle fierté pour le travail accompli!

Et vous, que pensez-vous de leurs affiches?